L’adaptabilité PMR (personne à mobilité réduite)

Parce que repenser son intérieur c’est avant tout l’adapter à des envies, mais aussi des besoins et des nécessités, j’ai décidé de voir les choses dans leur globalité. Il y a des situations de vie qui imposent de se pencher plus spécifiquement sur ce travail.

Qu’il s’agisse d’un souhait d’anticiper les situations à risque (chute, douleur, mise en danger) ou un réel besoin de faire face à une perte de motricité, des aménagements de votre habitat sont possibles. Ils peuvent parfois permettre d’éviter un déménagement ou de prolonger un maintien à domicile autant que faire se peut.

L’agencement, la domotique et quelques adaptations peuvent suffire à compenser cette perte d’autonomie. C’est ainsi l’habitat qui s’adapte pour permettre l’adéquation entre une personne âgée ou une personne à mobilité réduite et son environnement.

Dans le cadre d’une étude jusqu’à la coordination du chantier, je prends en compte vos capacités et difficultés motrices, vos perturbations sensorielles, les spécificités de vos déplacements ainsi que vos souhaits (esthétiques et budgétaires).

Ma volonté est de créer des espaces adaptés, sécures, fonctionnels et esthétiques, pour tous, mais surtout pour vous !

De plus, sachez que, des subventions existent dans le cadre de travaux d’adaptation du logement des personnes en situation de handicap ou en perte d’autonomie.

Tarif : Sur devis en fonction de l’étendue des adaptations à prévoir. Plusieurs niveaux de prestations seront possibles et à discuter. Cette prestation se déroule de la même manière qu’une prestation classique d’architecture intérieure, phases après phases.